Anouk Henry. [Anne Kearney - RTS]

Signature d'Anouk Henry - La caravane du désespoir

On l'appelle candidement "caravane". Des milliers de personnes, devenues d'un jour à l'autre "des migrants", qui se sont unies pour rejoindre à pied les Etats-Unis. Une expression bienveillante, qui noie les raisons de l'exil dans un bouillon trouble de pauvreté et de violence.
Signature d'Anouk Henry - La caravane du désespoir