Jean Mattern. [Jacques Goursaud - swediteur.com]

Jean Mattern: "Le bleu du lac"

Un beau jour dʹété londonien, Vivian Craig, pianiste célèbre, apprend la mort soudaine de son amant et accepte, sur une impulsion, de jouer à ses funérailles. Pour rejoindre lʹéglise, la concertiste emprunte la Piccadilly line, la ligne quʹelle avait empruntée si souvent pour le rejoindre dans son appartement. Tout au long du parcours, Vivian Craig ressasse cette folie qui lʹa poussée à accepter un tel défi: jouer en public alors même que sa relation avec lʹénigmatique et charismatique critique musical était restée clandestine durant vingt ans. Dʹune station de métro à lʹautre, les souvenirs surgissent avec, en toile de fond, la force de leur amour et la passion de la musique.

Par Anik Schuin
A lire: Jean Mattern: "Le bleu du lac", Editions Sabine Wespieser
Jean Mattern: "Le bleu du lac"