Katia Lafaille pendant sa traversée à vélo de la Colombie-Britannique. [Katia Lafaille - canadasolobiketrip.com]

Voyager pour se dépasser

"Quand deux sentiers s'ouvrent à toi, choisis toujours le plus difficile, celui qui exigera le meilleur de toi-même". De cette citation, Katia Lafaille a fait un art de vivre. Cette exploratrice éco-sportive comme elle se définit elle-même, a besoin, à chacun de ses voyages, de se confronter à ses limites, de chercher à se dépasser. Comme en juin dernier où Katia Lafaille a traversé seule, à vélo, la Colombie-Britannique proche du Grand Nord Canadien. Lors de cette traversée, elle a parcouru 2'800 kilomètres en 26 jours sur un itinéraire présentant un dénivelé positif de 24'000 mètres et réputé dangereux au regard du nombre d’ours qui y vivent.

Katia Lafaille au micro de Muriel Mérat.
Voyager pour se dépasser