Logo Forum [RTS]

Forum

Le peuple suisse n'aura pas le dernier mot sur les accords Rubik. Les trois référendums sur les accords fiscaux avec l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Autriche ont échoué. L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN), les jeunes socialistes et la Lega n'ont donc pas réuni le nombre suffisant de signatures. Seul l'accord avec l'Allemagne bénéficiera d'un recomptage, mais les jeux sont faits. Les délais pour vérifier la validité de ce référendum étaient exceptionnellement courts, ce qui a conduit à une situation inédite à la Chancellerie fédérale.

L'analyse d'Esther Coquoz et les interviews de Mathias Reynard, conseiller national socialiste valaisan, et de Claude-Alain Voiblet, vice-président de l'UDC suisse.
Fiasco du référendum Rubik: l'heure des règlements de compte?