L'effet Dutronc

Jacques Dutronc, dandy charmeur en 1971.

En mai 1971, au moment où est enregistrée cette édition de Chansons à aimer, Jacques Dutronc vient de fêter ses 28 ans.  

La francophonie a tourné la page yé-yé. Toujours aussi populaire, Jacques Dutronc reste un chanteur atypique,  plus proche d'un Nino Ferrer que d'un Johnny Hallyday ou d'un Claude François.

En costume sombre et noeud papillon, il répond avec un rien de provocation aux questions de Charlotte Ruphi, évoquant pêle-mêle sa relation avec Françoise Hardy, son opposition au mariage et sa passion pour les bolides automobiles.

Le chanteur au cigare  interprète pour les téléspectateurs suisses trois de ses  succès de l'époque: Le fond de l’air est frais, L’Arsène et Il est cinq heures, Paris s’éveille, qui deviendra un tube incontesté. 

Jacques Dutronc, né le 28 avril 1943 à Paris, est un chanteur, compositeur et acteur français.

Le musicien débute sa carrière comme guitariste. En 1966, il  s’impose avec la chanson Et moi, et moi  et moi.  Son premier album, sorti chez Vogue, est un succès avec un million d'exemplaires vendus.  En collaboration avec l’écrivain Jacques Lanzmann, qui écrit les paroles de ses chansons, il enchaîne les tubes, avec Les Playboys, Les Cactus, J'aime les filles, L'Idole, Le plus difficile, etc. En 1968, sa chanson Il est cinq heures, Paris s'éveille atteint les sommets des hit-parades de l'époque. Malgré sa grande popularité, le chanteur se fait rare sur scène.

En 1973, Jacques Dutronc démarre  une carrière de comédien. Il tournera avec Claude Lelouch, Andrzej Zuławski, Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Mocky, Maurice Pialat, pour lequel il incarnera le peintre Van Gogh. Grâce à ce rôle, Il obtient en 1992 le César du meilleur acteur.

Le 30 mars 1981, Jacques Dutronc épouse  la chanteuse Françoise Hardy avec laquelle il vivait depuis 1967. Leur fils Thomas, né le 16 juin 1973, participe désormais à la conception de leurs disques. Il vit en Corse sur les hauteurs de Monticello.

  • Journaliste: Charlotte Ruphi