Pierre Perret

Il interprète "Les jolies colonies de vacances" pour le public de la TSR.

En septembre 1968, Pierre Perret est de passage à Genève où il répond avec gentillesse aux questions d'une journaliste avant de chanter son grand succès Les jolies colonies de vacances.

Triomphe assuré auprès des jeunes figurants et des téléspectateurs.

Pierre Perret naît le 9 juillet 1934. En 1957, il habite avec Françoise Marin devenue Françoise Lô qui joue aux Trois Baudets, Pierre l'accompagnant à la guitare. Un soir, il chante quelques-unes de ses propres chansons et est remarqué par Boris Vian, Jacques Canetti et surtout par l'agent Émile Hebey. Celui ci le présente à Eddie Barclay avec lequel il signe un contrat d'enregistrement. Son premier 45 tours Moi j'attends Adèle sort cette année là.

En 1963, Pierre Perret connaît son premier succès avec la chanson Le Tord Boyaux. Il enchaîne alors les succès et fait son premier Olympia fin 1966. En 1969, il joue dans le film Les Patates de Claude Autant-Lara. Il joue également dans un western comique de Jean Girault Le Juge avec Robert Hossein en 1970.

Il connaît son plus gros succès en 1974 avec le Zizi. Il se met petit à petit à écrire des textes plus graves. Sa chanson Lily, écrite en 1977 deviendra un classique des chansons anti-racistes. Pierre Perret écrit également sur la famine (Riz pilé), l'écologie (Vert de Colère), la guerre (La petite kurde), le tabac (Mourir du Tabac), l'avortement (Elle attend son petit) ou la remontée du fascisme (La Bête est revenue). Sortie en 1998, cette chanson contre le Front national lui valut de nombreuses lettres d'insultes.

En 2003, il collabore avec le groupe les Ogres de Barback pour son album Çui la. Il revient à des arrangements évoquant la variété des années 70 pour son album suivant, Mélangez-vous qui sort en 2006. Il est également devenu un auteur à succès comme avec son dictionnaire Le parler des métiers sorti en 2003. Pierre Perret participe également au Comité d'Orientation pour la Simplification du Langage Administratif (COSLA).