Un but contesté

Gottfried Dienst arbitre la finale de Coupe du Monde de 1966.

Le 30 juillet 1966 au stade de Wembley, et sous le regard de la reine Elisabeth II d'Angleterre, l'arbitre suisse Gottfried Dienst entre dans la légende du football.

A la 101e minute, et après avoir consulté son juge de touche soviétique Tofik Bakhramov, il valide le 3e but de l'équipe d'Angleterre contre l'Allemagne lors du match de la finale de la Coupe du Monde de football. Encore aujourd'hui, personne ne peut affirmer si le ballon est entré ou non !

L'Angleterre sera sacrée championne du Monde sur le score de 4-2.

Cette séquence figure dans une grande rétrospective des événements sportifs de l'année 1966 proposée au début de l'année 1967 par la rédaction des Sports.

L'arbitre suisse de football Gottfried Dienst est né en septembre 1919 à Bâle et mort en juin 1998. Il fut arbitre de la FIFA de 1955 à 1968.

Il est connu pour avoir arbitré, le 30 juillet 1966,  la finale de la Coupe du Monde de football entre les Anglais et les Allemands, et avait validé le 3e but des Anglais, en accord avec son juge de touche. Encore aujourd'hui, le doute persiste sur la légitimité de ce but, et c'est c’est sans doute pour cette raison que Gottfried Dienst reste ancré dans les mémoires.

Cette décision si célèbre vaudra à l’arbitre bâlois d’être aussi désigné pour diriger la finale de l’Euro 68 entre l’Italie et la Tchécoslovaquie à Rome. Soupçonné d’avoir trop favorisé les Transalpins lors du premier acte (1-1), il sera remplacé pour le match à rejouer par un arbitre espagnol.

  • Journaliste: Jean-Jacques Tillmann