Marie-Thérèse Nadig

Une fonceuse au caractère plus sensible qu'il n'y parait.
  • Sports
  • Vidéo 13 min.

10 février 1980

Sous la loupe

Marie-Thérèse Nadig est sortie soudainement de l'anonymat en se parant d'or aux jeux olympiques de Sapporo en 1972: 2 médailles, l'une en descente et l'autre en géant.

Rencontrée en 1980 peu avant les jeux olympiques de Lake Placid, à l'heure où la retraite sportive approche, elle fait le bilan de sa fantastique carrière, sans savoir qu'elle remportera encore une médaille de bronze en descente aux jeux, et enfin le classement général de la Coupe du monde en 1981!

Marie-Thérèse Nadig est une skieuse suisse née dans le canton de St-Gall le 8 mars 1954 à Flums. Spécialiste de descente et de géant, «Maité» fait partie des athlètes suisses les plus titrés aux jeux olympiques avec 2 médailles d'or à Sapporo en 1972 et une médaille de bronze à Lake Placid en 1980. Elle termina sa carrière par la conquête du globe de cristal du classement général de la Coupe du monde en 1981.