L'effort du comédien

Jean-Luc Bideau a participé plusieurs fois à la course Morat-Fribourg.

Jean-Luc Bideau a véritablement porté le personnage de Simon dans Ce fleuve qui nous charrie réalisé par Raymond Vouillamoz. Pour les besoins du tournage, il s'est forcé à participer à la course Morat-Fribourg. Une épreuve qui l'a marqué au point de le faire affronter plusieurs années consécutives cette fameuse course et son passage difficile de la Sonnaz.

Pour l'émission Sous la loupe, le comédien parle des conditions de tournage durant la course Morat-Fribourg et de l'importance que revêt pour lui cette épreuve populaire.

C'est en 1932 que le peintre bernois Adolf Fluckiger court pour la première fois la distance de 16,4 km séparant Morat de Fribourg. Il tient ainsi à rendre hommage au soldat qui, après la victoire des Confédérés sur Charles le Téméraire à la bataille de Morat en 1476, partit seul jusqu'à Fribourg pour avertir les autorités de la ville. Selon la légende, ce soldat s'effondra à son arrivée et le rameau de tilleul qu'il portait, signe de la victoire, fut planté devant l'Hôtel-de-ville.

La course Morat-Fribourg se déroule chaque premier dimanche d'octobre. Très populaire, elle réunit plusieurs milliers de concurrents, athlètes internationaux et amateurs de tous âges.