Le coup de sifflet

Georges Haldas en 1990

Un moment "extraordinairement" douloureux, tristesse, dépression... C'est en ces termes que Georges Haldas évoque la fin d'un match.

Toute la passion de l'écrivain genevois est résumée dans cette intervention au Salon de livre en 1990.

A la fin du reportage, on voit Bernard Pivot, autre grand passionné de football, écouter la profession de foi d'Haldas.