Albert Courajod

Albert Courajod, champion.

De sa première moto lors de ses 18 ans à ses titres en compétitions de motocross, le Genevois Albert Courajod se retourne sur sa carrière de champion.

Pour Caméra-Sport  en 1972, alors qu'il a choisi d'évoluer vers le side-car avec son camarade Claude Lampart dans le panier, Albert Courajod évoque 20 ans de boue, de poussière, de sueur et de bruit et nous laisse l'accompagner à l'entraînement et sur le circuit.

Pour ceux qui ne connaisse pas le motocross mais la chanson, Albert Courajod fut célébré par le chanteur Sarclo.

Né à Bernex le 25 janvier 1932, Albert Courajod est un champion genevois de motocross qui fait ses débuts en 1952, en même temps que la discipline. Il sera champion suisse de 1954 à 1958 tout en obtenant également un palmarès européen. En 1970, la concurrence étant rude, Albert Courajod évolue vers le side-car.

Son père Antonin Courajod étant un passionné de side-car, le jeune Albert grimpe très vite dans le panier avec sa mère. Après l'école, il commence un apprentissage de mécanicien dans l'entreprise Hispano-Suiza tout en débutant la moto "cross". En 1952, la famille déménage à Plan-les-Ouates et ouvre un atelier mécanique, très populaire chez les jeunes. Par ailleurs, Albert Courajod obtient le premier de ses 5 titres de champion suisse en 1954.

Dans les années 60, le pilote court sur les circuits français et se classe souvent dans les premières places. Après un premier essai en 1968, Albert Courajod pilote désormais des side-car et en 1972 il obtient avec son passager 11 victoires et accède au cercle des grands pilotes mondiaux de side-car cross.

Albert Courajod met un terme à sa carrière en 1976 et se consacre à son magasin, le pilote aura été également popularisé par la chanson que son compatriote Sarclo lui a consacrée et qui se termine sur ces mots "Albert Courajod, cycles et vélomoteurs...".

  • Journaliste: Jean-Robert Probst
    Réalisateur: Antoine Bordier