Le tchoukball

Partie de tchoukball à Genève en 1971.

Qui n'a jamais joué au tchoukball à l'école durant son enfance?

Entre pelote basque, volley-ball et handball, ce sport de balle et d'équipe supprimant l'agressivité face à l'adversaire est tout spécialement adapté aux cours d'éducation physique. Son inventeur, le médecin suisse Hermann Brandt, explique les vertus de ce jeu collectif et non violent au micro d'Avant-première sportive en 1971.

Le médecin suisse Hermann Brandt est né à la Chaux-de-Fonds le 6 octobre 1897. Il crée dès 1928 le contrôle médico-sportif au sein de la Fédération suisse de gymnastique, et introduit la pratique du volley-ball et du basket-ball féminin en Suisse.

Durant sa carrière de médecin du sport à Genève, il constate que les blessures des athlètes proviennent le plus souvent d'agressions survenues au cours de compétitions. Il mène alors des recherches sur les sports d'équipe, aboutissant à la conception d'une activité sportive non violente, ludique et à forte valeur éducative, qui bannit toute forme d'agression face à l'adversaire. Son "Étude critique scientifique des sports d'équipe - Le Tchoukball, le sport de demain" reçoit le prix Thulin de la Fédération internationale d'éducation physique (FIEP) en 1970.

Hermann Brandt décède le 15 novembre 1972 à Genève, un an après la création des Fédérations suisse et internationale de tchoukball (FSTB et FITB).