Fritz Chervet

Fritz Chervet avant un combat en 1967.

En 1967, la Suisse découvre au grand jour, le boxeur fribourgeois Fritz Chervet qui s'apprête à disputer son 1er championnat d'Europe des poids-mouches face au tenant du titre, le puncher sarde Fernando Atzori.

La préparation physique de cet homme discret et presque effacé se déroule au grand air sous la conduite de son entraîneur Charly Bühler qui considère "Fritzli" comme son fils adoptif, ce dernier ayant perdu son père à l'âge de 9 ans.

Malgré un entraînement rigoureux et une technique irréprochable, il manque encore au challenger la rage de vaincre qui dissipe la crainte d'une blessure sérieuse. Au 14e round, il est compté KO après un terrible crochet au menton asséné par Atzori qui conserve ainsi son titre.

Cette défaite marque un changement dans la carrière de Fritz Chervet: il reprendra le titre au Sarde l'année suivante et le défendra victorieusement à 4 reprises.

Fritz Chervet , né le 1 octobre 1942 à Berne, est monté 65 fois sur le ring et a remporté 53 victoires.

Son premier combat, il le mène le 18 mai 1962 à Genève contre le Français Daniel Vuillaume. Le 3 mars 1972, il devient champion d'Europe des poids mouche, à Berne, en gagnant par k.-o. technique au 11e round contre l'Italien Fernando Atzori. A deux reprise, il combat pour la couronne mondiale contre le boxeur Thai, Chartchai Chinoi. Lors du second combat le 27 avril 1974, les juges donnent Chinoi vainqueur contre l'avis de toute la presse: «tout cela sent la magouille».

Il met un terme à sa carrière le 26 décembre 1976, à Berne, après son dernier combat contre l'espagnol Jose Cantero. Sa reconversion professionnelle se déroulera à Berne où il devient huissier au Palais fédéral.