L'aigle d'Adliswil

Le cycliste suisse Ferdi Kübler en 1973.

En 1973, l'ancien champion cycliste Ferdinand "Ferdi" Kübler est invité sur le plateau d'Avant-première sportive. Plus de 15 ans après ses adieux au cyclisme, l'aigle d'Adliswil revient sur une carrière riche de quelque 400 victoires.

Ainsi en 1950, Ferdi Kübler a été le premier Suisse à inscrire son nom au palmarès du Tour de France. Sacré champion du monde sur route en 1951, sa détermination et son caractère combatif ont marqué pas loin de deux décennies de cyclisme.

Et le bouillant cycliste de revoir avec émotion les images héroïques de quelques-uns de ses plus grands exploits.

Ferdinand « Ferdi » Kübler est un coureur cycliste suisse né le 24 juillet 1919 dans le canton de Zurich.

Surnommé « L’aigle d’Adliswil » pour sa grande taille et pour son panache en attaque, Ferdi Kübler passe professionnel en 1940, mais les premières années de sa carrière se déroulent exclusivement en Suisse en raison de l’occupation nazie sur une grande partie de l’Europe.

A son palmarès émergent le Tour de France 1950, le championnat du monde sur route 1951, trois Tours de Suisse (1942, 1948 et 1951), Liège-Bastogne-Liège et la Flèche wallonne deux fois (1951 et 1952).

Sa carrière a été marquée par sa rivalité avec l’autre grand coureur cycliste suisse de l’époque, Hugo Koblet.

En 1955, il est contraint à l’abandon dans le Tour de France lors de l’ascension du Mont Ventoux. Cet échec entraîne son retrait des grands tours. Il met un terme à sa carrière sportive en 1957 à l’âge de 38 ans. Il se reconvertit alors dans le commerce.

En 1987 il est désigné sportif suisse du siècle.

Il est décédé le 29 décembre 2016 dans un hôpital zurichois à l’âge de 97 ans.