1968 à Icogne

Guy Praplan, 28 ans en 1968 et déjà président de la commune d'Icogne.

En 1968, la Télévision Suisse romande dresse le portrait de Guy Praplan, président de la commune d'Icogne, un village valaisan qui compte à l'époque 270 habitants. Agé seulement de 28 ans, cet avocat de formation exerce son mandat depuis déjà quatre ans. S'il succède à son père et à son grand-père dans sa fonction, le jeune homme essaie d'ouvrir le village aux idées nouvelles. Il a ses alliés: notamment le couple formé par Maurice et Gabrielle Nanchen. Cette dernière, encore inconnue du public, participe à une assemblée communale. Trois ans avant le scrutin historique qui accordera le droit de vote aux femmes, la jeune assistante sociale le réclame déjà, avec une certaine audace, au niveau communal. Ce souffle de modernité ne plaît cependant pas à tout le monde. A mots couverts, le prêtre du village marque une certaine réticence face à une société "où tout va trop vite".

  • Journaliste: Gérald Mury
    Réalisateur: Michel Dami