Cavaliers disciplinés

L'équitation en 1967 se veut un sport populaire ouvert à tous.

Au manège de Grange-Falquet en 1967, les jeunes s'adonnent à leur passion: l'équitation. De l'art de la chevalerie au sport populaire, l'équitation a changé de visage mais, selon le maître écuyer, courage, respect et domination demeurent les valeurs maîtresses de de l'art hippique. Un sport certes «pas très yé-yé» mais en tout cas pas snob selon les cavaliers interviewés. Mais qui sont ces jeunes amoureux du cheval?

Si vous reconnaissez ces jeunes gens, merci de nous écrire en utilisant la case «Votre avis» de ce clip.

  • Journaliste: Marlène Belilos et Jean-François Nicod
    Réalisateur: Raymond Barrat