Centrale culturelle

Centrale culturelle

En 1997, la centrale expérimentale de Lucens a définitivement changé d'affectation: ses cavernes mettent désormais bien à l'abri les biens culturels vaudois.

Les trésors du Musée d'archéologie, les petits et grands vertébrés du Musée de zoologie, de précieuses peintures, le patrimoine de douze musées vaudois a trouvé son coffre-fort et après 7 millions de francs de travaux, la centrale se découvre une nouvelle vocation, inoffensive, cette fois.