Ecosse, le rêve d'indépendance

Ecosse, le rêve de l'indépendance.

En 1975, le parti nationaliste écossais, le SNP, a le vent en poupe. Son objectif? L'indépendance de l'Ecosse. Il faut dire que le terreau est fertile où faire éclore le rêve indépendantiste: les usines ferment à Glasgow, le chômage y est près de deux fois plus élevé qu'en Angleterre, l'alcoolisme endémique.

Parmi les ressources de la nation, pêche et élevage, exportation de whisky, et surtout pétrole, de quoi assurer une économie écossaise florissante. Cependant les gisements découverts en Mer du Nord font rêver l'Angleterre également et la bataille pour l''indépendance devrait se jouer sur fond d'or noir.

Wait and see... telle est la conclusion de ce reportage tourné par Un jour une heure.

En 1707, l'Ecosse conclut avec l'Angleterre l'Acte d'union qui la fait membre du Royaume de Grande-Bretagne.

Dès les années 60, la question de la sécession écossaise est centrale dans la vie politique britannique. Le Scottish National Party (SNP) fait son entrée à la Chambre des Communes en 1967 et poursuit sa percée dans la décennie suivante.

En 1978, le parti indépendantiste impose une loi en faveur de la création d'une assemblée écossaise mais le parti travailliste lui oppose un référendum voté en 1979 qui fait échouer ce projet. Renforcés dans leur détermination par le gouvernement libéral de Margaret Thatcher puis de John Major, les députés travaillistes et libéraux-démocrates écossais élaborent une nouvelle mouture du projet de Parlement. Le 11 septembre 1997, lors d'un référendum organisé par le premier ministre Tony Blair sur la base d'un Livre Blanc, le principe de création d'un Parlement écossais aboutit.

Le Parlement d'Holyrood siège dès 1999, il élabore et vote des lois dans les limites des compétences qui lui sont dévolues. Les élections de 2011 permettent au parti indépendantiste SNP, fort de 69 députés, de poursuivre ses visées sécessionnistes. Un accord est signé le 15 octobre 2012 avec le gouvernement britannique de David Cameron autorisant la tenue d'un référendum portant sur l'indépendance de l'Ecosse. Ainsi les Ecossais votent le 18 septembre 2014.