La position de l'USS

Divergences d'opinions entre ouvriers et syndicat sur les étrangers.

Depuis 1965, la position de l'Union syndicale suisse était ambiguë et délicate. Pour défendre l'ouvrier suisse, le mouvement prônait une réduction du nombre des travailleurs étrangers. Son projet se distanciait pourtant des idées politiques des mouvements nationalistes.

En 1974, l'USS rejoint les opposants à l'initiative Schwarzenbach pour des motifs économiques et humains. Mais ainsi le syndicat reflète-t-il bien les opinions de sa base? Ce qu'en pensent les employés interrogés par Un jour une heure alors que le président de l'USS Ezio Canonica détaille le point de vue syndical, annonce les arguments de campagne et justifie…

  • Journaliste: Roland Bahy, Gaston Nicole et José Roy