Bangladesh: famine

La cherté du riz privent la population la plus pauvre du pays.

Professeur à l'Institut des Hautes Etudes Internationale, Gilbert Etienne avance plusieurs explications à la famine qui sémit au Bangladesh et qui, en octobre 1974, a déjà causé la mort de plus de 5000 personnes selon le ministre de l'alimentation. Les faibles réserves de riz du pays et la cherté des prix privent la population la plus pauvre, contrainte de s'exiler dans les centres urbains.

  • Journaliste: Claude Smadja