L'avis de l'Eglise

Pour l'abbé Albert Menoud, les jeunes ont soif d'absolu.

Professeur de philosophie au Collège Saint-Michel, à Fribourg, l'abbé Albert Menoud résume, à l'occasion de la troisième session du Synode des Eglises, la position de l'Eglise catholique devant l'intérêt d'un nombre grandissant de jeunes pour la prière, et plus particulièrement pour les sectes.

La quête d'absolu et le besoin de communion semblent répondre à une société devenue trop technique. L'Eglise catholique elle-même doit refléchir à sa façon de présenter le mystère, d'employer «un langage sensible de beauté qui parle à nos yeux.»

  • Journaliste: Serge Herzog