Casino de Montreux

Le nouveau casino de Montreux en 1975.

En février 1975, le casino de Montreux fait peau neuve et s'offre une nouvelle vie. Après l'incendie de 1971 qui avait ravagé le bâtiment – inspirant au passage le fameux tube le fameux Smoke on the water de Deep Purple –, le casino se prépare à accueillir de nouveaux galas et un public varié, curieux et désireux de s'amuser dans ce décor un peu psychédélique.

Le casino de Montreux inauguré en 1886 portait à l'origine le nom de Kursaal car il accueillait des touristes venus en cure pour profiter du climat doux de la station au bord du Léman. Les jeux d'argent y furent autorisés pour pallier les difficultés financières du Kursaal. Grâce aux bénéfices du casino, un orchestre dirigé par Ernest Ansermet s'y produisit, attirant des célébrités comme Stravinsky ou Ravel.

En 1943, le casino est vendu à l'Office du Tourisme de Montreux. Si l'orchestre disparaît, des concerts classiques s'y perpétuent avant de céder la place à une discothèque. Dès 1967, le tout nouveau Festival de Jazz de Montreux s'y tient. En 1971, un incendie spectaculaire détruit le casino et vaudra la célèbre chanson Smoke on the water de Deep Purple.

Reconstruit, il sera inauguré en mai 1975 et s'imposera au fil des années comme l'un des haut lieux du divertissement en Suisse romande. Dès 2001, il devient la propriété du Groupe Lucien Barrière et obtient les grands jeux d'argent. Après transformation, il rouvre sous le nom Casino Barrière de Montreux en 2003.

  • Journaliste: Jacques Vallotton