L'affaire Romandit

Contre la Gay Pride de Sion

 En 2001, le groupe Romandit, proche d’Ecône, publie dans Le Nouvelliste une page d’une virulence homophobe sans précédent pour s’opposer à la tenue d’une Gay Pride à Sion. Invité en duplex dans Tout en région, le rédacteur en chef du Nouvelliste François Dayer explique pourquoi il ne s'est pas opposé à cette diffusion : si le groupe Romandit insulte bel et bien la communauté homosexuelle, il ne désigne nommément personne et n’est donc pas susceptible de poursuites.

  • Journaliste: Michel Cerutti