Les armaillis hippies

Chèvre

De nombreux hippies ont trouvé refuge dans les Préalpes fribourgeoises où, l'été, ils s'occupent du bétail et remplacent avantageusement les garde-génisses. S'ils semblent apprécier les conditions de vie très rustiques de l'alpage, ils sont néanmoins soumis à une grande précarité.

  • Journaliste: Anne Payot