Un nouveau cardinal

Mgr Henri Schwery, évêque de Sion
  • Vidéo 2 min.

En mai 1991, l'évêque de Sion Henri Schwery est nommé cardinal par le pape Jean-Paul II : une surprise et une joie pour tous les Valaisans mais également pour le principal intéressé. Avec la simplicité et la bonhomie qui l'ont fait aimer de ses fidèles du diocèse de Sion, le nouveau cardinal dit sa perplexité face à cet honneur.

Cependant le pontificat doit beaucoup à cet évêque qui a mené un dialogue très actif dans la crise qui a opposé l'évêque intégriste Mgr Marcel Lefebvre au Vatican.

Henri Schwery est né en 1932 à Saint-Léonard en Valais. Il entre au séminaire et suit des études de théologie et philosophie catholique à Sion, Rome et Fribourg.

Après avoir obtenu un diplôme de mathématiques et de physique, il enseigne au Collège de Sion dont il est le recteur de 1972 à 1977.

Ordonné prêtre le 7 juillet 1957 et évêque le 17 septembre 1977, créé Cardinal le 28 juin 1991, il sera le pasteur du diocèse de Sion jusqu'en 1995. Durant sa charge de cardinal au sein de la curie romaine, il est membre de la Congrégation pour les causes des saints.

En 1995, Henri Schwery démissionne de sa charge d'évêque pour des raisons de santé et dès le 1er janvier 2008, il n'occupe plus de fonctions officielles au Vatican. Depuis il célèbre la messe dans le village d'Ayent en Valais.

Mgr Schwery a publié plusieurs ouvrages sur le fonctionnement de l'Eglise et sur les Saints.

  • Journaliste: Liliane Varone et Muriel Siki