P-26 et les Anglais

Les liens ambigus et secrets de la P-26 avec le MI-6.
  • Politique et Institutions
  • Vidéo 2 min.

19 septembre 1991

TJ midi



Chargé en janvier 1991 par le Conseil fédéral d'une enquête sur les relations entre la P-26 et les organisations stay-behind de l'OTAN en Europe occidentale, le juge Pierre Cornu rend public ses conclusions neuf mois plus tard, le 19 septembre 1991 (l'intégralité du rapport n'est toujours pas accessible aujourd'hui…).


Il conclut à de forts liens bilatéraux entre la P-26 et les services secrets britanniques, alors que ceux-ci sont à la tête des réseaux européens.


On peut notamment y lire: «Les services secrets britanniques ont eu connaissance de nombreuses informations classifiées au sujet de l'organisation suisse de résistance, plus que n'en ont jamais su le Conseil fédéral ou les chefs du Département militaire.»