Un signe d'ouverture

La Suisse dit oui à l'ONU mais dans la rue à Lausanne l'opinion est partagée.

Au soir de la votation du 3 mars 2002, le oui à l'ONU l'a emporté.

C'est un signe d'ouverture de la Suisse. La question de la neutralité, qui a été au centre de la campagne électorale, reste cependant une valeur essentielle pour les citoyens.

Le 19:30 recueille les premières réactions des passants lausannois à l'annonce des résultats.

  • Journaliste: Anne Payot