La France aime Botta

L'architecte tessinois Mario Botta célébré à Paris par une exposition.
  • Culture et arts
  • Vidéo 1 min.

11 février 1991

TJ midi

Mario Botta entretient une relation privilégiée avec la France, seul pays qui lui a demandé une cathédrale, celle d'Evry.

En février 1991, Le Centre culturel suisse à Paris rend hommage à l'architecte tessinois en exposant des maquettes, des photographies et quelques-unes de ses oeuvres.



Mario Botta est né le 1er avril 1943 à Mendrisio, dans le canton du Tessin. Après un apprentissage de dessinateur en bâtiment à Lugano, il reprend ses études et suit des cours au lycée artistique de Milan, puis à l'Institut Universitaire d'Architecture de Venise. En 1965, il rencontre Le Corbusier et collabore à son dernier projet, un nouvel hôpital à Venise. En 1970, il ouvre sa propre agence à Lugano.


La reconnaissance de Mario Botta est internationale. Il a débuté en construisant des maisons individuelles, puis il s'est consacré à l'architecture bancaire, religieuse et culturelle, ainsi qu'au design.


Mario Botta est devenu membre de la Fédération suisse des architectes en 1978, puis de la Commission fédérale des Beaux-Arts de 1982 à 1987. En 1988, il a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres à Paris.