Les Africains en force

L'aisance des coureurs africains s'impose parmi l'élite.

A partir du milieu des années 90, la domination de coureurs africains est incontestable. Si elle garde son caractère populaire, la course Morat-Fribourg attire en effet des coureurs de grands talents venus du monde entier. Pour cette 68e édition, c'est le Tanzanien Abdelah Hussen qui impose sa marque.

C'est en 1932 que le peintre bernois Adolf Fluckiger court pour la première fois la distance de 16,4 km séparant Morat de Fribourg. Il tient ainsi à rendre hommage au soldat qui, après la victoire des Confédérés sur Charles le Téméraire à la bataille de Morat en 1476, partit seul jusqu'à Fribourg pour avertir les autorités de la ville. Selon la légende, ce soldat s'effondra à son arrivée et le rameau de tilleul qu'il portait, signe de la victoire, fut planté devant l'Hôtel-de-ville.

La course Morat-Fribourg se déroule chaque premier dimanche d'octobre. Très populaire, elle réunit plusieurs milliers de concurrents, athlètes internationaux et amateurs de tous âges.

  • Journaliste: Philippe Ducarroz