Paroles d'ouvrier

En 1997, les temps sont durs pour la brasserie du Cardinal à Fribourg. [RTS]
  • Enjeux de société
  • Vidéo 1 min.

15 avril 1997

TJ midi

Aloys Haymond travaille depuis trente-cinq ans à la brasserie du Cardinal, à Fribourg. Menacée de fermeture par la direction du groupe implanté en Suisse allemande, la brasserie est au coeur d'un combat soutenu par les employés, la population et les autorités du canton de Fribourg.

Le TJ donne la parole à cet ouvrier de la Basse Ville qui exprime son désarroi devant des méthodes économiques contre lesquelles il se sent impuissant.

«L'affaire Cardinal» en quelques dates:

29 octobre 1996. Feldschlösschen annonce la fermeture de plusieurs brasseries, dont celle de Cardinal à Fribourg. La production sera concentrée à Rheinfelden. 680 emplois sont menacés.

6 novembre. Après la demande des autorités fribourgeoise faite à Feldschlösschen de reconsidérer sa décision, dix mille Fribourgeois manifestent dans la rue leur soutien à Cardinal.

16 novembre. Le mouvement Point Cardinal est fondé pour lutter contre la fermeture de la brasserie. Il lancera une pétition qui recueillera plus de 80'000 signatures et un appel au boycott dans toute la Suisse.

6 décembre. Les autorités fribourgeoises rencontrent la direction de Feldschlösschen.

15 janvier 1997. Le président du Conseil d'administration de Felschlösschen confirme la décision de la fermeture de Cardinal.

18 mars. Point Cardinal menace de lancer un boycott.

21 mars. Une nouvelle manifestation attire 1500 personnes dans la rue.

14 avril. Un premier accord est trouvé pour maintenir la production au-delà de 1998.

9 septembre. Par voie d'annonces, Cardinal cherche des partenaires pour la production et la mise en bouteilles à Fribourg.

7 octobre. Feldschlösschen repositionne Cardinal comme marque nationale. La réduction des capacités de production se poursuit. Sur les 680 suppressions de postes, 400 sont effectives.

25 février 1998. Les autorités de la ville et du canton de Fribourg signent un accord avec la direction de Feldschlösschen qui donne un délai de sept ans à la brasserie pour poursuivre son activité.

20 février 2008. Cardinal annonce une augmentation de 10,2% de son chiffre d'affaire 2007, en raison notamment du lancement d'une nouvelle boisson à faible teneur d'alcool. Une partie de la bière de l'Eurofoot 2008 sera brassée à Fribourg, Feldschlösschen étant maintenant la filiale suisse du groupe Carlsberg, sponsor de la manifestation.