Le commandant désolé

Le commandant de corps dénonce les émeutes à Genève.

En novembre 1995, le défilé militaire organisé à Genève par le colonel François Duchosal provoque de nombreuses oppositions de rue qui tournent vite à l'émeute. Des affrontements violents ont lieu entre la police et les manifestants tandis que la troupe défile sur le quai Gustave Ador.

Invité à commenter ces manifestations, le commandant de corps Jean Abt relève le professionnalisme de la violence de rue.

  • Journaliste: Laure-Christine Wicht