Gypaète barbu

Premier lâcher de gypaète barbu en Suisse depuis son extinction.

Les premiers gypaètes barbus à être réintroduits en Suisse sont lâchés en juin 1991 en Engadine, dans le Parc national suisse des Grisons.

Ces oiseaux, qui peuvent atteindre 3 mètres d'envergure, sont choyés: portage à dos d'hommes dans la montagne, aménagements d'une grotte, et surveillance constante.

Il faut dire que le programme de réintroduction de cette espèce est international et de longue haleine. Dès 1978, les pays de l'arc alpin (Autriche, France, Italie, Suisse) établissent un projet d'élevage coordonné à travers des zoos, et libèrent les volatiles après avoir soigneusement choisi les sites de lâcher.

Le gypaète barbu a disparu de Suisse dès le début du XXe siècle. Il était accusé par les croyances populaires de tuer les bébés et les agneaux. C'est en fait un vautour qui se nourrit presque uniquement d'ossements d'animaux.

  • Journaliste: Patrick Fischer