Brésil, entre carnaval et favelas

Aloisio, maçon brésilien, et sa famille.

En 1976, à la veille du carnaval, les Brésiliens se préparent pour le grand défilé. Les écoles de samba de Rio préparent leurs tenues et répètent leurs pas de danse. Mais derrière les paillettes, la réalité sociale du pays recèle d'importantes inégalités.

Le Brésil des années 1970 est marqué par une croissance économique record. Jusqu'en 1974, l'économie du pays connaît un taux d'inflation historiquement bas et un boom de l'industrie, notamment automobile.

Ce miracle économique ne profite pourtant pas à l'ensemble de la population. En 1976, l'émission Temps présent a rencontré des Brésiliens représentant cette fracture sociale. Aloisio, maçon et père de 5 enfants, vit dans un quartier pauvre. Son seul espoir d'améliorer son niveau de vie est de gagner à la loterie. A l'autre extrémité du spectre social, Joachim Monteiro de Carvalho est un riche homme d'affaires qui travaille notamment pour Volkswagen. Sur son île privée au large de Rio, il loue la stabilité politique de son pays et défend le maintien du bas niveau de salaire des ouvriers.

Brésiliens pauvres et Brésiliens de la prospérité fêtent le même carnaval, mais vivent des réalités bien différentes.

  • Journaliste: Jacques Pilet
    Réalisateur: Yvan Butler