Le poing levé

Le poing levé des athlètes noirs américains en 1968.

Ce sont des images qui ont marqué l'histoire, à la croisée du sport et de la politique. Nous sommes aux Jeux olympiques d'été de Mexico en 1968. Sur le podium du 200 mètres messieurs, deux athlètes noirs américains, Tommie Smith et John Carlos, brandissent un poing ganté, les yeux rivés vers le sol.

Par ce geste, ils s’élèvent contre le racisme et l’exclusion dont sont toujours victimes les afro-américains aux Etats-Unis. Les deux athlètes défient leur pays et les convenances des jeux, sous les caméras du monde entier.

Un scandale qui entraînera des sanctions immédiates : exclusion du village olympique, suspension sportive à vie, boycott des médias américains... Il faudra attendre la fin des années 1980 pour que leur action soit enfin reconnue.

En 1976, le journaliste Claude Labbe, rédacteur au magazine Jeune Afrique, analyse ce geste emblématique du Black Power.

Cette séquence fait partie d'un Temps Présent sur les relations entre sport et politique.

  • Journaliste: Henri Hartig
    Réalisateur: Gilbert Bovay