Le scandale du talc Marhange

Un talc tue 42 bébés en France, 1973. [RTS]
  • Consommation
  • Vidéo 4 min.

12 avril 1973

Temps présent

1973: huit ans après l’affaire de la thalidomide, ce médicament administré à des femmes enceintes qui causa la naissance de milliers d’enfants souffrant de graves malformations, un nouveau scandale éclabousse le monde de l’industrie pharmaceutique. En France, 36 bébés sont tués par un talc produit par la maison Marhange. Celui-ci contenait une quantité anormale d'hexachlorophène, un puissant antiseptique.

Jusqu’ici le produit n’avait pas été considéré comme dangereux. Les fabricants n’avaient même pas à indiquer sa présence sur les étiquettes. Les défenseurs des consommateurs mettent une fois de plus le doigt sur les lacunes des systèmes de réglementation et de contrôle des produits mis chaque année sur le marché.

Extrait de l'émission Temps présent, diffusée le 12 avril 1973 sous le titre : Le réveil des consommateurs. Version intégrale disponible en lien.