Les Vieux-Grenadiers

Les Vieux Grenadiers

Au coeur de la traditionnelle célébration de l'Escalade et son cortège historique, la Compagnie des Vieux-Grenadiers. Ces solides Genevois vêtus de l'uniforme Empire font la fierté de la plus ancienne et la plus importante société patriotique du bout du lac.

En 1973 lors d'un reportage consacré aux mouvements patriotiques, une équipe de Temps présent filme pour la première fois la cérémonie d'admission d'un nouveau grenadier. Au rendez-vous, tradition militaire et solennité.

Patrie, famille et amitié qui font la devise de la société des Vieux-Grenadiers sont des valeurs que ses membres ont à coeur de défendre. Mais dans cet extrait le journaliste questionne plus avant: conditions d'admission, lien politique, société des petits copains ?

La Société des Vieux-Grenadiers est d'abord un cercle fondé en 1749 par quelques porteurs de grenade, membres des troupes d'élite des seigneurs-syndics qui gèrent alors la ville indépendante de Genève. Un cercle qui s'étendra jusqu'à l'occupation française, période où les grenadiers sont incorporés dans la Garde nationale genevoise puis dès 1803 dans les régiments de Napoléon.

Après la chute de l'Empereur, le cercle des Vieux-Grenadiers se constitue en société en 1828. Elle ne cesse de s'agrandir.

Une coupe portant la devise "Patrie, Famille, Amitié" est fondue en 1882, et est aujourd'hui encore levée par tout nouveau membre lors de son adoubement dans la société. Suite au succès rencontré par les Vieux-Grenadiers lors d'un défilé clôturant l'Exposition nationale de Genève en 1896 est créée une section militaire désireuse de parader lors de cérémonies. Uniformes, tambours et défilé, dès lors la Compagnie prend de l'envergure et assure, notamment aux fêtes de l'Escalade, un spectacle au caractère historique et pittoresque.

  • Journaliste: Marc Schindler
    Réalisateur: François Bardet