Professionnels?

Parlementaire de milice ou professionnel ?

Au terme de la législature 1963-1969, Temps Présent interroge des conseillers nationaux sur le système de milice du Parlement suisse.

Pour beaucoup d'élus, la complexification constante des dossiers rend la tâche de plus en plus difficile à assumer, malgré l'assistance des services logistiques du Palais fédéral.

Accéder au parlement nécessite indéniablement une certaine aisance financière. Les indemnités perçues par les parlementaires helvétiques ne permettent en aucun cas de compenser le temps perdu dans son activité professionnelle.

En lien, trois portraits de conseillers nationaux au quotidien, - le Vaudois Georges Thévoz, Aloys Copt le Valaisan et André Chavanne, le représentant genevois - illustrent les réalités diverses du parlementaire de milice.

  • Journalistes: Claude Torracinta, Gaston Nicole
    Réalisateur: Jean-Claude Diserens