A deux vitesses

Les assurés pas égaux face aux soins médicaux.

Pour Temps présent, le journaliste Pietro Boschetti enquête sur la qualité des prestations médicales en Suisse.

Souvent considérée comme une des meilleures du monde, la médecine helvétique est de plus en plus dispensée en fonction du niveau d’assurance des patients. Les personnes ne disposant que d’une assurance de base sont souvent contraints à des délais d’attente très longs, même s’ils souffrent d’une maladie grave. 

Le principe de solidarité entre assurés semble avoir fait place à une médecine à deux vitesses.

  • Journaliste: Pietro Boschetti
    Réalisateur: Jean-Bernard Menoud