Stalactite

Le groupe des Aiglons va décrocher la lune du top 50.

Les Aiglons, fleuron helvétique des yé-yé, jouent leur premier single Stalactite. Ils connaîtront la gloire en décrochant la première place du top 50. Mais que sont-ils devenus? En 1981, le journaliste Henri Hartig de l'émission Tell Quell les a retrouvés, ainsi que d'autres vedettes romandes de la période yé-yé.

La carrière des Aiglons fut fulgurante. A la fin de l'année 1962, alors qu'il vient de fonder le groupe avec son copain d'école Léon Francioli, Christian Schlatter apprend que le prestigieux Golf Drouot de Paris ouvre ses portes aux amateurs. Il écrit alors au patron des lieux et en janvier 1963, ils sont reçus au Golf. Un directeur artistique de l'époque les repère et les Aiglons se retrouvent dans le studio d'Eddy Barclay pour une audition.

Le single Stalactite sera enregistré quelques mois plus tard et fera un tabac avant de gravir les échelons du plus réputé des hit-parades de l'époque, celui de Salut les Copains. C'est le succès. D'autres titres verront le jour mais en 1966 l'aventure prend fin.

  • Journaliste: Henri Hartig
    Réalisateur: Catherine Borel