Enfants volés

Enfant dans un campement tsigane en Suisse en 1986.

Quelques semaines après les excuses publiques de la Confédération, ce reportage du Télé Journal du 11 juillet 1986 revient sur le scandale des enfants enlevés à la communauté yéniche de Suisse, une affaire étroitement liée à l'organisation Pro Juventute.

Des gens du voyage témoignent: pendant des années ils ont vécu dans la peur et l'humiliation. Ils demandent justice.

1912 fondation de Pro Juventute.

1926 le collaborateur de Pro Juventute Alfred Siegfried crée l’Oeuvre des enfants de la grand-route qui jusqu'en 1972 retirera 586 enfants yéniches à leur familles, surtout en provenance du canton des Grisons mais également de St-Gall, Zurich, Argovie, Schwyz et du Tessin. L'intention était de les sédentariser et les rééduquer en les plaçant auprès de familles d'accueil mais ils seront finalement surtout mis dans des orphelinats.

1973 le projet est suspendu suite au scandale que l'hebdomadaire alémanique "Der Schweizerische Beobachter" fait éclater. 

3 juin 1986 le président de la confédération Alphons Egli présente des excuses publiques pour l'aide financière fournie au programme. Les archives de Pro Juventute sont mises sous scellé.

5 mai 1987 excuses officielles de Pro Juventute.

1988-1992 les Chambres fédérales approuvent un crédit de 11 millions pour le versement d'indemnités à raison de 20'000 francs au maximum par cas.

2007 une étude approfondie du Fonds national suisse de la recherche scientifique est publiée.

  • Journaliste: Laure Speziali