Hocine Aït-Ahmed

Hocine Aït-Ahmed à Lausanne en 1989.

En 1989, l'opposant politique algérien Hocine Aït-Ahmed vit en exil en Suisse depuis 23 ans. Avant de quitter Lausanne pour retourner dans son pays et y reprendre le combat politique pour le multipartisme, il accorde une interview à la TSR.

Hocine Aït-Ahmed est un homme politique algérien né le 20 août 1926. Il a été un des principaux chefs du Front de Libération Nationale (FLN) lors de la guerre d'indépendance en Algérie. En 1963, il fonde le Front des Forces Socialistes (FFS) et mène ensuite la lutte pour le pluralisme politique. Arrêté et condamné à mort en 1964, il s'évade de prison en 1966 et se réfugie en Suisse. Il rentre en Algérie en 1989 mais doit repartir en exil en 1992 après l'assassinat du président Mohamed Boudiaf. Il est mort à Lausanne le 23 décembre 2015 à l'âge de 89 ans.

  • Journaliste: Jean-Jacques Fontaine