Musique d'avenir

Montre-musique de la manufacture Reuge en 1994.

La manufacture Reuge fabrique depuis 1865 des boîtes à musique dans ses ateliers de Sainte-Croix. En 1994, elle remet au goût du jour les montres-musique à la mode au 19e siècle.

Parallèlement la fabrique doit se moderniser pour contrer la concurrence japonaise dans les articles bas de gamme. La révolution électronique est en marche.

En 1865, Charles Reuge, horloger du Val-de-Travers, s’installe à Sainte-Croix et entreprend la fabrication de montres de poche équipées d'un mouvement à musique. En 1886, son fils Albert fait de l'atelier familial une véritable entreprise. Les mouvements Reuge sont au premier rang de l'industrie de la musique mécanique. Sainte-Croix devient la capitale mondiale de la boîte à musique, alors premier produit d'exportation de Suisse.

Guido Reuge construit en 1930 une manufacture qui emploiera jusqu'à 350. Il développe le haut de gamme avec des mouvements complexes capables de jouer plusieurs mélodies. En 1960, il reprend la production d'oiseaux chanteurs.

En 1996, l'entreprise emploie encore 150 personnes; un nombre qui va diminuer progressivement en fonction de la conjoncture. Dans les années 2000, Reuge abandonne le bas de gamme et se concentre sur le monde du luxe. Elle est aujourd'hui la seule fabrique de boîtes à musique et oiseaux chanteurs haut de gamme.

  • Journaliste: Albert Tille