Quitter le Conseil fédéral?

Débat Pierre Graber Yvette Jaggi [RTS]
  • Politique suisse
  • Vidéo 28 min.

8 février 1984

Télé journal

Après la non-élection de Lilian Uchtenhagen au Conseil fédéral en décembre 1983, une partie des membres du Parti socialiste remet en question sa place au sein du gouvernement. La crise est particulièrement aiguë.

A l’instar de nombreuses femmes socialistes, la vice-présidence du Parti Yvette Jaggi considère l'éviction de la Zurichoise comme un camouflet insupportable infligé par le camp bourgeois. L’ex-conseiller fédéral Pierre Graber tente de son côté de calmer le jeu. Cette passe d'armes entre camarades de parti est filmée par les caméras du Télé Journal.

Le PS suisse en quelques dates

1888 Création du PS. Le Parti soutient le droit de grève et prône une étatisation de l'économie.

1921  Le PS refuse d’adhérer à l’Internationale communiste. Création en Suisse d'un parti communiste distinct.

1928  Le PS remporte les élections au Conseil national (27,4% des suffrages).

1937  Signature d’un accord de paix du travail entre entre syndicats et patronats de la métallurgie et des machines.

1943  Election du premier socialiste au Conseil fédéral , Ernst Nobs. 10 ans plus tard, le PS quitte le gouvernement. Il y reviendra en 1959 avec deux sièges, occupés par Hans Peter Tschudi et Willy Spühler.

Années 70 Apparition de nouvelles tendances au sein du parti : féministes, pacifistes et écologistes.

1983 La non-élection de Lilian Uchtenhagen  au Conseil fédéral relance le débat sur la participation du parti au gouvernement

Années 90 Le PS prend position en faveur d'une politique d'intégration européenne.

1993  Christiane Brunner échoue à son tour aux portes du Conseil fédéral.

2003 Le PS devient le deuxième parti de Suisse (23,3% aux élections fédérales).

2007 Importante défaite aux élections fédérales (perte de 9 sièges au Conseil national).

2011 Le PS gagne 3 sièges tout en perdant 0,8% des voix (18,7% des voix).