La nuit où le mur est tombé

Reportage du 19h30 du 10 novembre 1989.

La pression populaire aura eu finalement raison de cette aberration de l’Histoire. Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le Mur de Berlin s'écroule devant une foule de Berlinois en liesse. Le journaliste Pierre-François Chatton est sur les lieux et rend compte de l'émotion ambiante.

Le Mur de Berlin est érigé, à partir de la nuit du 12 au 13 août 1961, par la République démocratique allemande (RDA) qui tente ainsi de mettre un terme à l'exode de ses habitants vers la République Fédérale d'Allemagne (RFA). Ce mur, composante de la frontière intérieure allemande, sépare physiquement la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest, pendant plus de 28 ans et constitue le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le Rideau de fer. Un nombre indéterminé de personnes seront victimes des tentatives de franchissement du mur.

L'affaiblissement de l'Union soviétique, la politique conduite par le président russe Gorbatchev, et la détermination des Allemands de l'Est provoquent le 9 novembre 1989 la chute du « Mur de la honte » et ouvre la voie à la réunification de l'Allemagne.