Découvertes macabres

Découvertes macabres.

Le 5 octobre 1994, la Suisse Romande est sous le choc. 25 morts retrouvés aux Granges de Salvan en Valais, 23 à Cheiry dans la Broye fribourgeoise, le bilan est provisoire mais il s'agit déjà du plus grand carnage perpétré en Suisse. L'enquête commence à peine, mais déjà le lien est établi entre ces deux drames et la secte de l'Ordre du temple solaire. A défaut de savoir ce qui s'est réellement passé, le Télé Journal présente la chronologie des faits.

L’Ordre du temple solaire (OTS) est un groupe ésotérique néo-templier fondé à Genève en 1984 par Luc Jouret, un médecin homéopathe belge et Joseph di Mambro, un bijoutier français. Une part importante des concepts et principes de l’OTS sont inspirés des écrits du chef d’orchestre suisse Michel Tabachnik.

La secte est principalement connue pour les affaires d’assassinats ou suicides collectifs: 3 personnes assassinées le 30 septembre 1994 à Morin Heights, au Canada, 2 suicides le 4 octobre à Morin Heights toujours, 48 morts dans la nuit du 4 au 5 octobre 1994 à Cheiry et Salvan, en Suisse, 16 morts le 16 décembre 1995 en France, dans le Vercors, à Saint-Pierre-de-Chérennes, et enfin 5 morts le 22 mars 1997 à Saint-Casimir, au Canada. Les victimes - dont les deux gourous Luc Jouret et Joseph di Mambro - s'étaient pour la plupart laissées tuer par des personnes qui s'étaient elles-mêmes suicidées ensuite.

Ces quatre « massacres » ont fait en tout 74 morts. Un non-lieu a été prononcé par la justice française et suisse dans les accusations portées contre Michel Tabachnik.

  • Journaliste: Xavier Colin