L'Irak divisé

Une mosquée en Irak en 1993

Deux ans après la Guerre du Golfe, l'Irak est divisé: Kurdes au Nord, Arabes sunnites au centre, et Arabes chiites au Sud, sont en guerre pour contrôler le pays et ses richesses. Le président sunnite Saddam Hussein a réussi à maintenir un pouvoir central dictatorial, qui écarte dans la terreur tout compromis avec les autres ethnies ou branches religieuses. Avram Zisyadis analyse la situation. 

  • Journaliste: Avram Zisyadis