Toutes à Berne

En 1994, des ouvrières de la vallée de Joux descendent à Berne pour défendre leur droit à la retraite à 62 ans.

Vallée de Joux, 1er juin 1994. Une quarantaine d'ouvrières en horlogerie, en activité ou à la retraite, a décidé de faire le voyage à Berne, pour rejoindre une grande manifestation de protestation contre l'élévation de l'âge de la retraite, qui a été fixé trente ans plus tôt à 62 ans, mais que le Conseil fédéral voudrait relever à 64 ans. Les femmes de la vallée de Joux sont prêtes à se battre pour conserver cet acquis.

D'abord fixé comme celui des hommes à 65 ans en 1948, l'âge de la retraite des femmes helvétiques va être abaissé à 63 ans en 1957, puis à 62 ans en 1964.

Ce droit sera depuis plusieurs fois remis en question. C'est paradoxalement la conseillère fédérale socialiste Ruth Dreifuss qui portera la 10e révision de l'AVS. Acceptée par le peuple en 1995, celle-ci va progressivement relever l'âge de la retraite des femmes à 63 ans en 2001, puis à 64  à partir de 2005.

  • Journaliste: Olivier Cajeux