Premiers débats

Eric Burnand anime l'émission Table Ouverte.

Le 26 octobre 1984, l’affaire du petit Fabrice, un enfant de cinq ans assassiné à la Chaux-de-Fonds par un pédophile récidiviste, est évoquée dans l’émission Tell Quel. Le reportage suscite un tel émoi parmi les téléspectateurs que deux jours plus tard les producteurs de Table Ouverte décident de consacrer leur débat dominical à la question des délinquants sexuels.

Sur le plateau, quatre invités entourent le journaliste Eric Burnand: Jean-François Leuba, conseiller d’Etat vaudois en charge de la Justice, Mouna Baillod, présidente d’une association d’aide aux victimes de pervers sexuels, le psychiatre Jean Ambrus et l’avocat genevois Dominique Poncet.

En 1984, l’état des connaissances sur la criminalité sexuelle est encore très lacunaire: on a tendance à lier celle-ci à la permissivité en matière de moeurs qui s'est accrue durant les dernières décennies. La justice ne fait pas de distinction nette entre les délinquants sexuels et les autres et la psychiatrie suisse est assez démunie face à ces profils. Enfin, on commence seulement à prendre conscience des dégâts psychiques provoqués par les agressions sexuelles sur les victimes. Le viol et la pédophilie sont encore largement soumis à la loi du silence.

  • Journaliste: Eric Burnand