Une bombe suisse?

La Suisse doit-elle signer le traité de non prolifération nucléaire?

La Suisse doit-elle adhérer au traité de non prolifération nucléaire, en cours d'élaboration? Une signature imposerait un contrôle étranger, alors que les citoyens ont déjà, en 1962 et 1963, refusé par votation tout engagement de notre pays pour l'acquisition de l'arme atomique.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement était favorable à l'acquisition de l'arme atomique et, en 1959, des contacts étroits ont même été établis avec l'état-major français.

L'opposition politique contre l'arme atomique s'est manifestée au début des années 60 grâce à deux initiatives. Elles furent refusées par la population, mais eurent le mérite de provoquer une prise de conscience. En 1968, le traité de non prolifération des armes nucléaires fut signé. Il entra en vigueur en Suisse en 1977.

  • Réalisateur: Pierre Nicole