Jean Dutourd

L'écrivain porte un jugement sévère sur la contestation de Mai 68.

Pas de commune mesure entre la contestation au sortir de la Seconde Guerre mondiale et la contestation de la jeunesse de Mai 68. Mobilisé à 20 ans, Jean Dutourd est entré dans la Résistance après son évation d'un camp de prisonnier. Armirateur du général de Gaulle, l'écrivain s'en prend, dans cette interview de l'émission Libres propos diffusé en décembre 1969, à ces jeunes contestataires, «malheureux d'être heureux».

La suite de l'entretien se poursuit sur les considérations de Jean Dutourd sur la littérature de son époque.

Jean Dutourd est né à Paris, en 1920. Ecrivain et chroniqueur, il a dénoncé dans ses romans et ses essais la médiocrité et idées reçues. Au bon beurre, paru en 1952, le fait connaître du grand public. Editorialiste durant 30 ans au quotidien France-Soir, il se fait défenseur de la langue française et entre à l'Académie en 1978. Il n'hésite pas à devenir une des figures de l'émission de radio Les Grosses Têtes animée par Philippe Bouvard.

Il s'éteint à Paris le 17 janvier 2011, à l'âge de 91 ans.